Alumni Reports - Queen's University, Université d'Ottawa, and Carleton University

Témoignage

Léo, de Lyon 2 à l'Université d'Ottawa, 2009-2010

La boucle est bouclée. L’heure du retour au bercail a sonné. Trop tôt, c'est toujours trop tôt dans ces cas-là. Mais tout a une fin, tout est éphémère, n’est ce pas ?

Ma vie canadienne est empaquetée. Elle tient dans deux bagages et demi et pèse 33 kilos, Air Transat oblige. Dieu soit loué, les souvenirs ne pèsent rien, parce que j’en ramène en masse.

Aujourd'hui comme hier, comme depuis une semaine, je suis tiraillé. C'est triste quand même un grand départ. Mais c'est la suite inévitable d'une grande arrivée. Il y a une part de déchirement. C'est pas facile facile. A l'heure qu'il est, je suis partagé entre la peine de quitter et la joie de rentrer. C’est étrange de se sentir ainsi, le cœur entre deux rives. C’est toujours au moment où il faut partir que l’on a le plus envie de rester.

 Un a un, baluchon à la main, souvenirs plein la tête et larme au coin de l’œil, nous regagnons le pays d’où l’on vient. Il faut refaire le chemin à l’envers, fermer la parenthèse, tracer sa route et son destin. Tout un programme. Il faut reprendre sa vie française là où on l'avait laissée il y a neuf mois.

 Néanmoins, quelle chance d’avoir pu vivre pareille expérience ! Le rêve se referme. Merci du fond du cœur à tous ceux qui l'ont peuplé.

 Au revoir beau Canada. Tôt ou tard, tu me reverras. Promis, juré, craché.

 

2009-10 Alumni Reports

2010-2011 Alumni Reports

2011-12 Alumni Reports

2012-13 Alumni Reports

2013-14 Alumni Reports

2014-15 Alumni Reports

2015-16 Alumni Reports